Les GEMEAU Index du Forum
Les GEMEAU
Le BTSA Gestion et Maitrise de l'EAU
Répondre au sujet
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Bonjour,

j'ai posté un sujet concernant mon stage hier, mais j'ai fait des recherches ce matin qui ont rendu mes questions obsolètes (c'est ça de poser des questions trop rapidement...^^) et je l'ai donc tout simplement supprimé pour mettre celui-ci à la place.

Donc, je suis en stage à la Régie de Mont de Marsan, section assainissement. Mon sujet de stage concerne l'autosurveillance des Déversoirs d'Orage (et uniquement eux).

Sur le réseau, nous avons 3 DO sur des tronçons où la charge est supérieure à 600kg/j de DBO5, donc, il faudra surveiller le débit en permanence ainsi qu'estimer la charge de MES et DCO rejetée.
Il y a également des DO compris entre 120 et 600kg, dont il faudra estimer les périodes de déversement et les débits rejetés.

Mes plus grandes interrogations aujourd'hui concerne les appareillages. En effet, en première année tout du moins, on ne voit que vraiment très peu les divers appareils et leur domaines d'application. Bien entendu, il y a internet, outil miraculeux pour nous, jeunes génération, donne des réponses (je me demande encore avec admiration, comment faisait les gens il y a 20 ans...).

Je me suis fait un tableau pour bien identifier chacun des déversoirs d'orages de façon précise(avec le nombre de seuil, leur position -latérale, frontale, haut, bas- et les influences amont-aval -longueur droite de canalisation etc-). Cependant, je ne sais pas trop quels appareils il faut que je vise, j'ai regardé les débitmètres à ultrason, radar, qui, je pense, réponde aux besoins lié à un déversoir d'orage (débit très variable de très faible à grand).

J'ai aussi regardé ceux avec capteurs de pression immergé et bulle à bulle, mais je suis un peu septique quand à leur efficacité pour des faibles débits. Hier, en allant sur une des deux STEP, j'ai aussi pensé à un Venturi mais est-ce vraiment applicable à un DO ?

Merci de m'éclairer alors que je nage en eau trouble.
Publicité
Publicité


PublicitéSupprimer les publicités ?
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
G-R
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 764
Localisation: Saint Quentin Fallavier (38)
Obtention BTSA: 1 999
Spécialité: EPAHUA
boulet du jour basque
Répondre en citant
Salut Suyin.

je ne sais plus si je t'ai souhaité la bienvenue, donc, dans le doute Bienvenue.

Pour l'anecdote j'ai fait mon stage de 2eme spé en GSEA (que je n'ai pas fini) sur les 2 STEP de MDM.

Maintenant pour répondre à ta question :

intuitivement (je ne peux me baser que sur ça vu mon cursus...), je serais parti sur de la sonde à ultrason.
Comme tu es sur du réseau où transite de l'eau chargée, je pense que le matériel de type immergé sera trop sujet à l'encrassement, aux embacles, etc.

Là où tu risques de galérer, c'est sur l'étalonnage du matériel

Voilou pour ma modeste contribution

A plus

Edit : dans Google Recherche "appareil mesure débit dans deversoir d'orage"
Je suis tombé là-dessus "http://engees-proxy.u-strasbg.fr/180/01/TFE_JEANJEAN.pdf"

Ce qui est dit dans les pages 20 à 23 me convient très bien (puisque ça dit la même chose que moi Mr. Green )

_________________
Cool BEH POWA ! vache
Combo BEH + 3 mois GSEA
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Hello G-R, merci de ta contribution (Qu'est ce que tu es venu faire à Mont De dit donc ? Ca à l'air loin de ta terre natale d'Isère :p)

Moi aussi je serais parti sur de l'ultrason, je n'ai que 3 DO à équiper d'un débitmètre et le reste en "détecteur de débit". Je dois dire d'ailleurs, que je pense être confronter à un léger problème dans le futur, en effet, j'ai fait un petit tour des DO à équiper de détecteur hier, et sur les 5 visités, j'en ai deux qui ont des DN assez restreint (du 200 à vu d'œil voir moins pour un...) donc je sais pas trop comment ça va se présenter pour équiper ça ... Ca fait parti des contraintes qui font que c'est un vrai stage. Si c'était juste de la visite et de l'équipement, sans aléa, ça serait moins marrant :p.

Sinon, pour ce que tu as trouvé, j'ai déjà parcouru pas mal de sujet de l'ENGEES (notamment un sujet sur la modélisation d'écoulement de DO et toute la démarche pour implanter une autosurveillance etc, un truc bien complet quoi ^^), merci, celui là, je l'avais pas vu, et ça confirme ce que tu disais effectivement :p.

PS : je viens d'apprendre que un, voir deux DO à équiper de débitmètre, sont équipés de débitmètre en SORTIE de station, donc, si je place un débitmètre en amont du déversoir, une simple différence me permettrait de savoir les débits envoyés au milieu naturel. Sauf que c'est après une pompe... Donc je doute de la fiabilité des mesures -du Delta surtout-... Dommage, ça aurait pu être pratique...


Edit : je viens de voir ton profil G-R et apparemment, t'es un landais :p je retire donc ma première parenthèse x) Milles excuses.
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
marion
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 389
Localisation: Charente-Maritime
Obtention BTSA: 0
Spécialité: Prof
Répondre en citant
C'est vrai qu'il y a plein de choses sur le web à propos de la métrologie des déversoirs d'orage. Comment faisait-on il y a 20 ans ? On allait dans les bibliothèques, on y consultait des ouvrages et des revues, on y commandait des articles, on écrivait aux agences de l'eau pour consulter leur fonds documentaire , on contactait les fournisseurs  qui nous envoyaient de la doc, on rencontrait des spécialistes, on allait à des colloques ... Ce n'était pas très différent d'aujourd'hui, juste un peu plus lent mais probablement plus réfléchi et on avait le temps de digérer l'information et de s'approprier la connaissance. Voilà que je parle comme les vieux (que je suis !) ... non, c'était pas mieux avant (j'aime beaucoup internet), mais c'était pas moins bien non plus !

Trêve de philosophie, ce n'est pas facile de te répondre à distance (les limites d'internet et les bienfaits du terrain !!). Par exemple je n'ai pas compris ton histoire de pompe !
Quelques principes généraux de bon sens :
* En métrologie en assainissement comme dans beaucoup de domaines, le plus simple est le mieux. Il faut éviter les usines à gaz !!
* le dispositif métrologique ne doit pas perturber l'écoulement. c'est particulièrement important au niveau d'un déversoir : les organes tels que les venturis ou déversoirs sont donc à mon avis à éviter à moins d'être sûr qu'ils ne provoquent aucune influence (aval ou amont) sur l'écoulement dans les différentes "branches" du déversoir. Je pense qu'il est préférable de s'orienter sur des capteurs hauteur-vitesse ou peut-être même simplement hauteur en connaissant la loi hauteur-débit du déversoir ...
* il n'y a pas de solution générale, l'instrumentation doit être pensée au cas par cas ...

Pour répondre enfin à ton premier post (celui que tu as effacé), pense comme fournisseurs à Hydreka, à Endress-hauser, à Bamo, à Vega ...
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Bonjour Marion ! Tu ne peux pas savoir combien j'attendais ta réponse ! ^^

J'aurais bien aimer constater l'époque où on allait rencontrer des gens pour trouver le savoir, plutôt que de bêtement taper des mots sur un clavier pour lire des tonnes de document...

Sinon, je t'explique pour mon histoire de pompe.

J'ai un déversoir d'orage en AMONT d'une pompe de relèvement, sur un tronçon qui est à 706 kg de dbo5 /jour. Il faut donc connaitre le débit déversé en permanence (réglementation du 22 juin 2007). Sur le reseau, il y a déjà un débitmètre en AVAL de la pompe pour savoir de combien est le débit envoyé.

Et en fait, j'avais songé qu'en plaçant un débitmètre en AMONT du DO, on aurait pu connaitre le débit déversé par un simple Delta (Débit amont - Débit Aval = Débit déversé). Sauf que, apparemment, d'après ce qu'on m'a expliqué, la pompe a un temps de décalage et aussi un mini réservoir tampon (de 2 ou 3m cube) qui pourrait faussé le delta.

Donc, la mesure par différence ne serait pas vraiment la plus adapté, et il faudrait privilégié une mesure directe du débit déversé dans la canalisation de déversement. (et éviter les usines à gaz comme tu dis ^^).

Sinon, pour le choix hauteur-vitesse, ou hauteur avec courbe de tarage. Là est toute mon interrogation. J'ai vu aussi une méthode avec la loi de déversement du seuil du déversoir et la hauteur d'eau par rapport au seuil (merci le rapport de l'ENGEES bien compliqué sur les DO, mais vraiment intéressant !).

Pour la méthodologie de l'élaboration d'une courbe de tarage, je pense que, si la section de la canalisation est régulière (cercle, rectangle), elle est facile à avoir par le calcul, (une fonction avec comme variable la hauteur, et c'est gagné). Mais faut-il vérifier cette courbe empiriquement en injectant par exemple, un débit connu X afin de vérifier la fiabilité de notre courbe ?

En fait, je cherche surtout des méthodologies plus que des solutions. Bien que, je pense que faire ma propre méthodologie, en demandant si ma démarche est satisfaisante, est plus adapté à un Stage en entreprise, que l'application bête et simple d'une démarche tel un protocole scientifique en laboratoire.

Merci Marion, toujours présente sur ce forum quand on a besoin de toi ^^.
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
marion
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 389
Localisation: Charente-Maritime
Obtention BTSA: 0
Spécialité: Prof
Répondre en citant
Internet permet aussi de rencontrer des personnes dont on aurait peut être jamais croisé la route ... ce forum y contribue largement et il faut en remercier le fondateur et les modérateurs !

J'ai compris l'histoire de la pompe et je confirme l'effet "néfaste" du volume tampon sur la mesure en temps réel du débit. Par contre c'est suffisant pour évaluer des débits moyennés, sur la journée par exemple.

Avec le guide technique des DO de José Vazquez et Mathieu Zug de l'ENGEES, tu as entre les main la bible des DO (et je connais bien José, le dieu des DO, ainsi que Mathieu, pour avoir partagé leur bureau à l'ENGEES !). Le guide est compliqué, (mais à la hauteur de la complexité et de la variété du fonctionnement des DO) mais exhaustif. Tu y trouveras une mine d'informations.

En ce qui concerne la loi de tarage dans une conduite, OUI il faut IMPERATIVEMENT l'ETABLIR empiriquement et non l'établir théoriquement en régime uniforme (Manning-Strickler) car :
- le coefficient de rugosité au sens de Manning-Strickler est très difficile à estimer et influe beaucoup sur le débit (proportionalité)
- ce même coefficient n'est en pratique pas tout à fait indépendant du rayon hydraulique (c'est particulièrement vrai dans les conduites circulaires)
- il faut être certain d'être en régime permanent et uniforme (donc dans une canalisation uniforme de pente positive suffisamment longue pour que la section de mesure ne soit pas influencée par des singularités de la conduite et de l'écoulement) et que le débit varie dans le temps suffisamment lentement pour que le régime soit considéré comme permanent et que le débit soit le même dans à un instant t dans toutes les sections de l'écoulement.

Cette dernière condition est nécessaire aussi pour l'établissement empirique d'une courbe de tarage car un même débit peut s'écouler sous des hauteurs d'eau différentes en fonction du régime de l'écoulement et des influences amont, aval (l'hydraulique à surface libre c'est compliqué !). C'est pour cette raison que l'on travaille en mesure de débit avec des déversoirs ou venturis pour lesquels au contraire la loi hauteur-débit ou hauteur de déversement-débit est univoque (une hauteur correspond à un débit et un seul et réciproquement). Donc oui à la courbe de tarage mais de préférence en présence d'une section dite de contrôle (mesure de la charge sur le déversoir). Toute la difficulté, sur un DO étant de procéder à cet étalonnage ....

Voilà, tu vois que tu ne vas pas t'ennuyer et que tu es loin de l'application d'un protocole qui n'existe pas !!

A bientôt

Marion
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Merci pour cette précision d'établissement empirique.

Hum hum... J'ai 18 DO a équiper, dont 4 en débitmètrie permanente (Oui, en fait, j'en ai un nouveau qui s'est ajouté aujourd'hui par "anticipation" car ils comptent dériver un quartier sur ce DO dans le futur et souhaitent se mettre en règle en avance).

Par contre, je vais avoir de GROS soucis pour l'implantation des appareils ... J'ai pris des photos que je pourrais te montrer pour te rendre compte du problème.

En effet, pour environ... la moitié des DO je dirais, les seuls accès sont ceux où la dérivation (trop plein) se trouve, puis, cela rejoint directement une conduite d'eau pluviale plus loin, sans regards de visite à l'embranchement. Le seul endroit où je peux mettre un débitmètre est donc sur le tampon DO quoi, sauf que je doute fortement de l'efficacité d'une mesure à ce point puisque l'écoulement peut être fortement perturbé je pense ! (ressaut etc)

Pire ! Des fois, "le déversoir" en lui même est une canalisation obstruée par un seuil jusqu'à ses deux tiers, donc là, pour mesurer un débit ...

Que faire ? J'ai bien une petite idée qui serait de commander la création d'un tampon de visite sur la canalisation de dérivation, juste pour l'implantation de l'autosurveillance, mais n'y a-t-il pas une autre solution ?


Ps : Est-ce que la personne de "Pierre Tanguy" te dit quelque chose ? C'est un ancien de l'ENGEES qui travail à la régie en tant que chef des STEP
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Alors, voici trois photos de DO que je juge "compliqué" pour que tu puisses donner ton avis -si tu le veux bien ^^-.


Ici, le problème est le DN vraiment petit (du 180 ou du 200).



Celui là, c'est celui dont je parlais avec les 2/3 obstrués.



Ici, le problème résulte d'une accumulation de difficultés : seuil curviligne, épais, accès difficile pour poser un appareil, en bordure d'un boulevard passant -j'vous raconte pas le sketch pour l'ouvrir-, et aucun tampon en aval du déversement.




Je demande pas de solutions pour ces cas précisément hein ! C'est juste pour illustrer mes propos !

Merci.

Suyin.
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
marion
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 389
Localisation: Charente-Maritime
Obtention BTSA: 0
Spécialité: Prof
Répondre en citant
Super les photos ! En effet, pas très conventionnels ces DO !!! avec des fonctionnements probablement assez difficiles à appréhender et tous différents. Par exemple on peut imaginer que le n°1 et le n°2 se mettent assez rapidement en charge et qu'ils se comportent davantage comme des orifices que comme des déversoirs, voire comme des conduites en charge ce qui est peut-être pire pour avoir une loi hauteur-débit ... Je n'ai pas de réponse immédiate, cela nécessite réflexion ... Pour essayer de comprendre leur fonctionnement et les instrumenter judicieusement, il te faut les considérer dans leur contexte réseau (bien connaître leurs trois branches au moins jusqu'auw prochains regards). Ce serait bien que tu puisses aller les observer sous la pluie !
Il faut réfléchir peut-être, au moins pour étalonner des lois hauteur-débit, à la possibilité de mesurer simultanément les débits dans les tronçons d'amené et de débit conservé ...
Ce ne sont que des réflexions en vrac, à trier et à creuser ...

PS : Non, je ne connais pas Pierre Tanguy, il est sans doute d'une promo bien postérieure à la mienne !
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Je pense en effet, que le mieux pour ces DO seraient :
- soit un appareillage amont et aval de la conduite principale, et avec un Delta, trouver le débit déversé (et encore, il faut qu'il y ai les tampons où il faut)
- soit l'insertion d'un tampon sur la conduite plus en aval pour pouvoir intégrer un appareillage (un petit doppler dans ces cas là serait pas mieux d'ailleurs si la longueur droite le permet ?)

Je commence à comprendre le travail qui m'attend. C'est clairement du boulot de bureau d'étude finalement. C'est pas plus mal pour moi ^^ mais j'espère être à la hauteur.


Alors, la, j'ai que des plans grossier sous la main (j'aurais de meilleur plan jeudi :/), mais pour le DO 3, on a une grande très grande longueur de ligne droite par la suite, mais tout passe chez du particulier quasiment. Quelle belle étude de faisabilité je vais devoir faire pour mon rapport dit donc x]

PS : Oui ! C'est bien après toi ! Il est sorti en 2003 ^^ Mais je me disais que peut être vous vous connaissiez via le forum des anciennes promo etc ^^.
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
marion
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 389
Localisation: Charente-Maritime
Obtention BTSA: 0
Spécialité: Prof
Répondre en citant
Oui la mesure hauteur+vitesse à effet doppler sur la conduite paraît la meilleure solution si les conditions d'installation sont réunies. Et  en effet la construction d' un regard de visite (ou plutôt de mesure) pour une installation fixe du capteur me semble une bonne idée. Par contre si c'est chez un privé, ça pose encore d'autres pbs !!
Décidément, ce stage s'avère passionnant et oui, c'est du bureau d'études !
Dans ton rapport de stage, il te faudra veiller à envisager les différentes solutions et à les comparer pour justifier les choix que tu auras faits.

PS : je ne connais qu'un forum : celui des gemeaux !!
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Mon rapport risque d'être assez imposant, j'ai 17 DO à équiper, si je dois présenter l'étude comparative pour les 17 ._. *Glourps* Car je vois vraiment pas "regrouper" certains DO car ils sont vraiment tous UNIQUE (peut être un ou deux se ressemblent mais en plissant les yeux et dans la pénombre alors :p).

Merci de confirmer mes solutions envisagées :]. J'aime beaucoup mon Stage ! Je préfère ça à une banale "recherche des fuites" sur laquelle bon nombre de mes camarades sont tombés :/

Ps : Je songeais au forum de l'AMENGEES, qui regroupe les anciens membres de l'ENGEES . -une recherche google devrait te faire tomber dessus Wink-
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
marion
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 389
Localisation: Charente-Maritime
Obtention BTSA: 0
Spécialité: Prof
Répondre en citant
Ah ah, je plaisantais, bien sûr que je connais le forum de l'Amengees, mais je préfère de loin celui des Gemeaux !

Pour ton rapport de stage, il te faudra faire des choix, tu ne vas évidemment pas présenter l'équipement des 17 DO en détail. Mais il vaut mieux avoir trop de choses à dire et avoir à faire du tri que le contraire !
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Oui, je pense regarder en détail ceux représentatif, un ou deux facile, et d'autres plus complexe :]. Dans les remerciement je mettrait "Marion, celle-ci se reconnaitra" x]. Bon, je vais travailler tout ça, je tiens au courant, et vous risquez de me revoir sous peu je pense :p
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
G-R
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 764
Localisation: Saint Quentin Fallavier (38)
Obtention BTSA: 1 999
Spécialité: EPAHUA
boulet du jour basque
Répondre en citant
C'est clair comme présentation et c'est vrai que ça a l'air complet en problématiques clin d'oeuil c'est bon ça !

Pour les mesures de débits, je pense que du 19 au 25 juillet, les réseaux vont être en charge (surtout entre 18h et 05h) !
Les bière, jacqueline et autre kalimotxo, en bons fluides newtoniens, remplaceront avec succès l'eau de pluie.
Un paramètre important sera à prendre en compte, la concentration de gobelets en plastique dans le réseau...

Attention aussi aux erreurs de lecture !

A plus

_________________
Cool BEH POWA ! vache
Combo BEH + 3 mois GSEA
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
MDR ! La concentration en Vomi, fluide visqueux risque de ne point être non négligeable et entrainerait des changements dans la répartition "Eeau pluviale/Eau noire". Mais généralement, il pleut toujours au moins un jour à la Madeleine, ça devrait donc dilué tout ça x]. Et pour les gobelets, je crois que cette année ils utilisent les gobelets rigide consignés à 2 euro. ^^'

je reviendrais sûrement d'ici peu pour vous soumettre mon plan peut être ? :]
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Bonjour, je donne de mes nouvelles (et oui, il aura pas fallut attendre longtemps). Aujourd'hui, j'ai discuté avec le responsable des STEP diplômé de l'ENGEES qui a su m'aider dans ma réflexion et aussi me donner des consignes que je n'avais pas ...

En effet, dans le cadre d'une politique d'aménagement des berges, ils ont confié l'instrumentation et la refonte de deux DO que je devais surveiller à un bureau d'étude pour mieux les intégrés au paysage, ils en profiterons pour faire l'instrumentation, et je n'ai donc pas à m'en charger (l'un d'entre eux était un GROS déversoir >600kg DBO5). Il m'a aussi dit que le futur DO pouvait être considéré comme étant à moins de 600kg et ne nécessitait donc pas une mesure constante du débit. Toujours ça de travail en moins à faire.

MAIS, car il y en a toujours un ... Il m'a dit que le chef voulait une instrumentation de type "détecteur de surverse" de tous les DO soumis à un régime déclaratif en préfecture. Y compris ceux qui sont compris entre 12 et 120 kg DBO -et qui n'entre normalement pas dans la réglementation du 22 juin 2007-.

Cela rajoute à mon travail 31 DO supplémentaire, portant le nombre de DO à équiper à 46, dont 2 en débitmètrie constante (avec estimation de la charge polluante).

Pour ces deux débitmètre, il m'a orienté vers deux solutions : la sonde doppler (que je pensais et pense être la plus simple à employé) et la mesure de la hauteur avec une loi de seuil -on sent l'inspiration ENGEES sur le coup x].

Il m'a aussi dit que pour ces deux DO, le mieux serait de prendre toutes les côtes (donc, de descendre dans le tampon >.> Fallait bien que ça m'arrive un jour où l'autre ^^) des ouvrages, de faire un joli plan sous autocad, et d'envoyer ça à Hydreka, Endress Hauser etc pour qu'il me propose un devis et une méthode d'instrumentation.

Donc normalement, demain après midi, je vais prendre toutes les côtes des deux gros déversoirs (si il ne pleut pas, chose qui ne semble pas être prévue >.>), sous la supervision de l'Ingénieur de l'ENGEES pour pas me tromper Wink.

Edit : SAuf que la météo a prévu de la pluie >.> J'espère pas ...
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
foufou
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 809
Localisation: olonne sur mer (85)
Obtention BTSA: 1 999
Spécialité: GSEA
????? europe
Répondre en citant
bon courage pour demain (c'est le métier qui rentre) Exclamation

_________________
le forum sur Iphone
location saisonnière à la mer : gite "Les Granges" en vendée, aux Sables d'Olonne
@+ foufou
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Tiens, elle est drôle cette odeur ?

5min plus tard : Tiens, j'la sens plus, bon, pas grave.

10 min plus tard : s'marrant, j'ai un peu le verti... *tombe dans les pommes*



Le H2S ? Parce que je le vaux bien ! Very Happy
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
marion
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 389
Localisation: Charente-Maritime
Obtention BTSA: 0
Spécialité: Prof
Répondre en citant
Suyin a écrit:


5min plus tard : Tiens, j'la sens plus, bon, pas grave.


Et bien justement, c'est quand on ne la sent plus que c'est grave ! Il ne faut pas rigoler avec ça et suivre scrupuleusement les consignes de sécurité lorsque  tu descends  dans un réseau. Il y a eu récemment en région parisienne je crois, un accident de ce type qui a été malheureusement fatal à un jeune apprenti.
Bon courage et prends soin de toi !
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Je sais que c'est justement quand on la sens plus que ça craint ! C'est parce que ça détruit les cellules nerveuses olfactives etc ^^. T'inquiète, on a eu un cours sur ça, et je pense pas qu'il me laisserait descendre avec du danger ^^. Mais j'ai hâte de vivre cette expérience :]. J'ramenerais de jolie photo Very Happy
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
G-R
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 764
Localisation: Saint Quentin Fallavier (38)
Obtention BTSA: 1 999
Spécialité: EPAHUA
boulet du jour basque
Répondre en citant
Tu verras quand tu es dedans, c'est aussi exigu voire plus que vu d'en haut... surtout quand ils font plus de 2m de prof.... mais on veut bien une photo :-)

De plus, si tu entends de l'eau qui arrive, vérifie qu'il n'y a pas de branchement au-dessus de toi...

Pour le DO dont tu ne t'occupes plus, il réunit un + de 650 et un - de 650 et au final, ça donne un DO de - de 650 ???

_________________
Cool BEH POWA ! vache
Combo BEH + 3 mois GSEA
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Salut :]. Je ne suis pas mort contaminer par le H2S, ni par une montée subite des eaux (bien que, la pluie se soit montrée vers 12h et qu'on a cru qu'on ne pourrait pas aller faire notre petite descente).

Alors, pour la remarque, j'en avais un qui faisait 5m de profondeur -mais je n'y suis pas aller, c'est un autre qui s'y est collé à celui là-, moi, j'ai eu droit à celui de 2m50 de prof, j'en garde un bon souvenir :], c'est un lieu que je n'ai pas l'habitude de visiter ^^. J'avais pris une super photo souvenir de moi dedans, mais elle était flou ><, mais je devrais forcément retourner dans ces DO, donc pas de soucis, je pourrais transmettre une photo :p. Merci du conseil pour le tuyau d'arrivé au dessus de moi, j'y songerais x].

Pour les Do, je me suis mal exprimé, dans mon paragraphe, je parle de deux choses distinctes.

La première : y'avait deux DO (un de plus de 600, et un de moins de 600 effectivement) sur le bord des berges que je devais surveiller, or, ils sont en train de re aménager les berges et c'est un bureau d'étude qui se chargera de les instrumenter (ca donnera normalement UN SEUL gros DO, supérieur à 600).

La deuxième : dans mes précédents message, j'avais parler d'un DO nouveau qui dans le futur, prendrait une grande part d'effluent et que mon maitre de stage m'avait dit de considérer comme supérieur à 600kg (CF mon message du 10 janvier : "(Oui, en fait, j'en ai un nouveau qui s'est ajouté aujourd'hui par "anticipation" car ils comptent dériver un quartier sur ce DO dans le futur et souhaitent se mettre en règle en avance).").

Désolé de la mésentente, j'me suis très mal exprimé sur le coup^^ je devrais me relire des fois ^^'.


PS : Juste au passage, c'est pas "650 kg" la limite de réglementation, mais "600" :p
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
foufou
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2007
Messages: 809
Localisation: olonne sur mer (85)
Obtention BTSA: 1 999
Spécialité: GSEA
????? europe
Répondre en citant
Suyin a écrit:
Je sais que c'est justement quand on la sens plus que ça craint ! C'est parce que ça détruit les cellules nerveuses olfactives etc ^^. T'inquiète, on a eu un cours sur ça

c'est bien la peine que des profs vous fassent des cours, si ils ne sont pas appliqués par la suite, surtout sur la SECURITE Neutral

Suyin a écrit:
et je pense pas qu'il me laisserait descendre avec du danger

c'est bien mal les connaitre, ce qui est sur c'est que eux ne descendront pas Laughing

_________________
le forum sur Iphone
location saisonnière à la mer : gite "Les Granges" en vendée, aux Sables d'Olonne
@+ foufou
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Bah, là on les as appliqué mes cours x] Ventilation des tampons Amont/aval, et on avait un détecteur H2S.

En plus,quand on est arrivé, le DO déversait, donc on a attendu 20 minutes que le niveau baisse (et déverse plus) pour descendre ^^.
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Bien le bonjour en ce dernier jour du printemps :].

Je suis en train d'écrire mon début de semblant de rapport avec mon plan, et j'aimerais avoir le maximum d'avis, est-ce que je peux vous soumettre une partie de ma présentation ainsi que mon plan ?

Edit : Tiens Marion, j'viens de lire un sujet sur un rapport de stage d'il y a 2 ans, où tu dis que "de ton temps" on utilisait une feuille avec une densité de point connue aléatoirement répartie, ou une balance pour connaitre l'aire avec le ratio Masse/aire du papier. Juste pour te dire, que même nous, en 2011, on l'a fait en cours x). Mais pour déterminer le débit d'un cours d'eau avec des vitesses à différentes hauteurs etc ^^.

Tu vois que t'es pas encore dépassée Razz.
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
G-R
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 15 Jan 2007
Messages: 764
Localisation: Saint Quentin Fallavier (38)
Obtention BTSA: 1 999
Spécialité: EPAHUA
boulet du jour basque
Répondre en citant
Hello,

Pour la règlementation, j'ai vu après avoir posté mais j'ai eu la flemme de reprendre...c'est pas bien, je sais

Pour ton plan, pas de souci pour moi. Vois sous quel forme tu veux le faire : courriel, MP, forum.
Tiens moi (nous) au jus

A plus

PS : je ne pense pas Marion puisse être dépassée... Mr. Green

_________________
Cool BEH POWA ! vache
Combo BEH + 3 mois GSEA
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Je t'envoie ça par MP. Je te donne la partie où j'introduis mon sujet de stage plus le plan (avec ce que je compte dire dans chaque partie résumé en 1 ou 2 idées courtes). Merci G-R ^^

Edit : En fait, j'te l'envoie en format PDF par mail, ça sera plus simple.

Edit 2 : Bon bah, je te l'ai envoyé en email, mais je pouvais pas le faire en PDF... Désolé ^^'.
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
marion
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 25 Jan 2007
Messages: 389
Localisation: Charente-Maritime
Obtention BTSA: 0
Spécialité: Prof
Répondre en citant
G-R a écrit:

PS : je ne pense pas Marion puisse être dépassée... Mr. Green


Merci GR ! Laughing
Visiter le site web du posteur
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Suyin
membre
membre

Hors ligne

Inscrit le: 02 Mar 2011
Messages: 102
Localisation: Dax
Obtention BTSA: 1
Spécialité: EPAHUA
Répondre en citant
Marion 2.0, nouvelle génération, quadricoeur, 8Giga de Ram, peut calculer 8 nombre de Reinolds/seconde *o*

Comment ça "ou pas" ?
Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Contenu Sponsorisé


Autosurveillance, déversoirs d'orages, débitmètre ?
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures  
Page 1 sur 2  

  
  
 Répondre au sujet